La joie de vivre c’est le bonheur d’exister

18 décembre, 2007

****

Classé sous Non classé — schotz @ 14:46

Quand je me noie dans ton regard

Je vois toutes mes peurs s’éloigner

Enfin libérée d’mes idées noires,

Je sens mon coeur prét à t’aimer.

Perdue au fin fond de tes yeux

J’ai envie de te faire confiance

Mais à l’idée d’une histoire à deux,

Je sens renaître toutes mes défenses.

Pour moi l’amour est un mystère

Dont les retranchement m’éffraie

Saurais-je un jour comment faire

Pour affronter ce méfait ?

Laisser un commentaire

Le jeux Lyrique |
My wOrld |
poesymymy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'ATELIER-CAFE de Flor...
| helene290474
| Atatürk Aramızda