La joie de vivre c’est le bonheur d’exister

  • Accueil
  • > Archives pour décembre 2007

18 décembre, 2007

vent de vie

Classé sous **petits bonheur** — schotz @ 15:20

Telle une musique  j’entends le vent,

Refrain magique du mauvais temps.

Son murmure éternelle m’envoute doucement,

Quand à son tour la forêt y ajoute son propre chant,

Par leurs soufle mêlés, je me sens vivre …

Devant ce solfège vivant, de bonheur je suis ivre!

 

âme sensible..

Classé sous Espoir — schotz @ 15:02

 Lorsque j’aperçois ta main tendue

Mon coeur se gonfle de tendresse.

Moi pauvre fille perdue

Et pleine de maladresse,

J’aime à rêver que ton regard

Ne s’attache pas sur moi avec indifférence,

Que l’ironie de tes yeux noirs,

Aiment à poser sur moi leurs danses.

Serai-je sotte pour penser ainsi?

Rêver qu’un jour l’on puisse me voir

Avec d’autres yeux que ceux d’un ami ?

Pourtant j’ai envie d’y croire!

Ne puisse être qu’un instant

Pour ainsi plus tard,

M’en souvenir éternellement….

 

****

Classé sous Non classé — schotz @ 14:46

Quand je me noie dans ton regard

Je vois toutes mes peurs s’éloigner

Enfin libérée d’mes idées noires,

Je sens mon coeur prét à t’aimer.

Perdue au fin fond de tes yeux

J’ai envie de te faire confiance

Mais à l’idée d’une histoire à deux,

Je sens renaître toutes mes défenses.

Pour moi l’amour est un mystère

Dont les retranchement m’éffraie

Saurais-je un jour comment faire

Pour affronter ce méfait ?

12 décembre, 2007

Ouvre les yeux

Classé sous Non classé — schotz @ 11:00

A tes yeux, le monde est beau et sans nuage

Quand tu regardes autour de toi, tu ne vois pas

La tristesse qui se peint sur tous les visages,

Le desespoir qui les fait frémir à chaques pas.

Ouvre les yeux rien qu’une fois, ouvre les yeux…

Quand ton coeur souffre en silence

Ne ressents tu pas la peine tout autour de toi ?

Pour toi, leur regards porte à l’indifférence

Mais tous autant qu’ils sont ressente comme toi.

Ouvre les yeux ne voit tu pas, ouvre les yeux…

Regardes leurs âmes reflètent la tienne

Vois tu enfin la souffrance qui teind leurs coeur ?

Lis tu dans leurs yeux l’espoir que tous detiennent  ?

Tout comme toi ils  ne cherchent que le bonheur

Ouvre les yeux …..

Le jeux Lyrique |
My wOrld |
poesymymy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'ATELIER-CAFE de Flor...
| helene290474
| Atatürk Aramızda